Parapluie Carré Delos Aurillac "La femme de l'artiste" D'Egon SCHIELE

Le parapluie Carré Delos est un parapluie entièrement modulable, il se démonte rapidement, sans outillage particulier. A partir d'une monture de base, la couverture (d'une seul pièce et sans couture), la poignée ou le mât peuvent être changés de façon indépendante. Le Carré Delos est le seul parapluie réparable par le client en quelques secondes.

89,00 €

   
 

 
BIOGRAPHIE DE L'ARTISTE
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La femme de l’artiste – Egon SCHIELE – 1890/1918

Egon Schiele commença à peindre dès 1905, notamment des portraits d’amis ou des autoportraits. En 1907, il rencontra Gustav Klimt qui s’intéressa à lui, et fût pour lui son modèle et son maître. Ils se vouaient tous les deux une grande admiration.

Ses œuvres sont nombreuses et remarquables du point de vue du dessin. Celui-ci est très net, avec un trait marqué, énergique et sûr, parfois même violent. La connaissance du corps humain qu’a Egon Schiele est d’autant plus remarquable qu’il ne fait pas disparaître le squelette sous la chair, il le dessine dans la logique de ses mouvements et postures et lui donne ainsi trois dimensions. Ses portraits et ses nus sont en outre saisis dans des poses insolites, voire caricaturales, Egon Schiele ayant étudié les attitudes de certains déments dans un asile psychiatrique, ainsi que les positions des marionnettes manipulées, ce qui donne cet aspect « désarticulé » propres à certains personnages de son art.

Ses peintures provoquaient et provoquent encore sans doute les spectateurs, suscitant chez eux un certain malaise par leur rapport à l’érotisme et à la mort, mais aussi par certaines couleurs verdâtres de la décomposition.

Produits liés