Parapluie Carré Delos Aurillac "La montagne ste victoire" de Paul CEZANNE

Le parapluie Carré Delos est un parapluie entièrement modulable, il se démonte rapidement, sans outillage particulier. A partir d'une monture de base, la couverture (d'une seul pièce et sans couture), la poignée ou le mât peuvent être changés de façon indépendante. Le Carré Delos est le seul parapluie réparable par le client en quelques secondes.

89,00 €

   
 

 
BIOGRAPHIE DE L'ARTISTE
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La montagne Sainte-Victoire – Paul CEZANNE – 1839 / 1906

Paul Cézanne naît en 1839 à Aix-en-Provence dans une famille très aisée. Il fréquente dès 1862 l’Académie Suisse où il étudie et copie avec un grand intérêt les œuvres de Delacroix, Courbet, Rubens ou Vélasquez. Il passe beaucoup de temps au Louvre et voit régulièrement son ami Emile Zola, qu’il connaît depuis le collège. Ayant trouvé sa vocation, Cézanne peint alors ses premières toiles dans lesquelles transparaissent une inspiration romantique et un goût pour les allégories. Il s ‘essaie, au travers de natures mortes, à une peinture plus proche du réalisme.

Après avoir vécu entre Paris et Aix-en-Provence, il s’installe en 1872 à Auvers-sur-Oise. Aidé de son ami Pissarro, il y développe sa technique et compose ses premières peintures impressionnistes. Il s’attache alors à saisir la fugacité de scènes rurales, par petites touches de couleur et travaille en extérieur. Mais il subit l’incompréhension du public et choisit de rompre avec le milieu impressionniste parisien et repart pour sa Provence natale.

Entre 1880 et 1890 il peint plusieurs centaines de tableaux, dont plus de 80 représentations de la montagne Sainte-Victoire. Il s’éloigne de la technique impressionniste par sa recherche de synthèse des formes. Il essaie d’en capter l’essence et laisse apparaître leur trame géométrique. De plus, il sculpte la matière en posant sur sa toile des touches de peinture dont le relief et la direction sont puissamment évocateurs du volume du sujet représenté.

Suite à ses échecs antérieurs, Cézanne expose peu. Cependant, en 1895, le marchand d’art Ambroise Vollard organise une exposition qui lui est consacrée, rassemblant 150 de ses œuvres. Dès lors, de nombreux salons exposent ses tableaux et sa réputation ne cesse de s’accroître. Cézanne devient alors une source d’inspiration pour les jeunes artistes. Il sera également par la suite reconnu comme étant à l’avant garde du mouvement cubiste.

Produits liés